Actualité en direct des régions du Maroc et du Monde, écoutez aswat radio en ligne et participez au débat.
Vendredi 9 décembre 2016
Suivez nous

Belgique

Belgique - Google va à nouveau référencer les sites des journaux belges francophones

Imprimer
Google va à nouveau référencer les sites des journaux belges francophones

Google a décidé de référencer à nouveau les sites des journaux francophones et germanophones belges sur son moteur de recherche, trois jours après avoir soulevé un tollé en cessant de le faire, a indiqué à l'AFP un porte-parole du géant américain de l'Internet.
       Depuis vendredi, les internautes qui cherchaient sur Google les sites des quotidiens francophones Le Soir, La Libre Belgique, L'Avenir ou encore du journal germanophone Grenz Echo n'obtenaient pas l'adresse de ces quotidiens mais étaient renvoyés vers Wikipedia ou vers des sites tels que "Le Soir d'Algérie".
       Google avait expliqué vendredi être forcé d'agir de la sorte suite à sa condamnation en mai par la cour d'appel de Bruxelles. Selon la société américaine cet arrêt lui avait imposé, sous peine d'une astreinte de 25.000 euros par infraction, de ne plus référencer les sites des journaux membres de la société Copiepresse, qui gère en Belgique les droits des éditeurs francophones et germanophones.
       La secrétaire générale de Copiepresse, Margaret Boribon, s'était déclarée vendredi "furieuse", estimant que Google pratiquait une "mesure de rétorsion" après sa condamnation.
       Les journaux belges ont entamé en 2006 une bataille juridique contre Google, reprochant à son service "Google Actualités" de reproduire leurs articles sans payer de droits d'auteurs.
       Ils avaient donc obtenu en justice que Google retire ces articles de ce service. Mais ils souhaitaient à tout prix que le principal moteur de recherche de Google (Search) continue à référencer leur page d'accueil.
       Vendredi, Google s'était engagé à reprendre le référencement si Copiepresse "en faisait la demande et renonçait à réclamer l'astreinte".
       "Nous sommes heureux que Copiepresse nous ait donné l'assurance que nous pouvons réinclure ses sites dans notre moteur de recherche Google sans (risquer) les astreintes", a déclaré un porte-parole de Google, Bill Echikson, réitérant que Google n'avait pas eu d'autre choix que d'agir de la sorte.
       "Nous le ferons aussi vite que possible", a-t-il ajouté, laissant entendre que les sites belges seraient à nouveau indexés avant la fin de la journée.

Lire aussi

Services aswat
» Méteo
Prévisions : Maroc Météo
Mémoriser la ville
» Horaires des prières
Afficher les horaires des prières :