Actualité en direct des régions du Maroc et du Monde, écoutez aswat radio en ligne et participez au débat.
Vendredi 2 décembre 2016
Suivez nous

Flotille : Gaza

Flotille : Gaza - La France appelle Israël à agir "avec responsabilité et mesure" après l'arraisonnement d'un bateau français vers Gaza

Imprimer
La France appelle Israël à agir

La France a appelé mardi les autorités israéliennes à agir "avec responsabilité et mesure" après leur annonce de l'arraisonnement au large de la Bande de Gaza d'un bateau français visant à briser le blocus maritime imposé sur ce territoire palestinien.

"Nous avons indiqué depuis plusieurs jours aux autorités israéliennes que si ce bateau venait de tenter de forcer le blocus et que les autorités israéliennes décidaient de le stopper, nous attendons de ces dernières qu'elles agissent avec responsabilité et mesure, respectent tous les droits de nos ressortissants et permettent leur prompt retour en France", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero.

"L'ambassadeur de France en Israël a fait passer ce message hier et ce matin au Conseiller national pour la sécurité et au ministère des affaires étrangères israéliens. Nous avons fait de même ce matin auprès de l'ambassadeur d'Israël en France", a-t-il indiqué lors d'un point de presse.

Le Quai d'Orsay a été informé mardi par Israël de l'interception du bateau "Dignité Al-Karama", avec à son bord 16 militants pro-palestiniens, dont 11 Français.

Ce navire, qui faisait partie d'une flottille internationale d'aide pour Gaza visant à briser le blocus israélien imposé sur ce territoire palestinien, est le seul à pouvoir quitter, jusqu'à présent, les eaux grecques en direction de Gaza.

M. Valero a assuré que les services diplomatiques français à Tel Aviv sont mobilisés sur place pour exercer une protection consulaire aux ressortissants français qui, rappelle-t-il, avaient déjà été mis en garde par le Quai d'Orsay sur les risques de cette opération.

"Nous avons plusieurs fois déconseillé à nos ressortissants de participer à cette nouvelle flottille cherchant à forcer le blocus de la Bande de Gaza, eu égard aux risques sécuritaires qu'ils prennent dans cette opération", a-t-il dit.

Il a estimé que ces initiatives "ne peuvent que renforcer les tensions dans le contexte actuel", se disant convaincu que la voie terrestre est actuellement "le moyen le plus efficace et le plus responsable" de venir en aide à la population civile de Gaza.

Il a tenu à rappeler, à cet égard, la position "claire et constante" de la France sur le blocus de Gaza: "Il doit être levé".

"Les autorités israéliennes doivent permettre l'acheminement de l'aide internationale à Gaza" et assurer la mise en oeuvre "sans obstacle" des projets de développement et de reconstruction menés par les Nations Unies, a souligné le porte-parole qui appelle aussi à permettre aux visiteurs étrangers d'accéder aux Territoires palestiniens.

Le navire français "Dignité-Al Karama" avait quitté dimanche la petite île grecque de Kastellorizo en appareillant officiellement pour le port égyptien d'Alexandrie, avant de faire route vers Gaza.

Il avait déjà été intercepté le 7 juillet et conduit au port après avoir su déjouer une première fois la vigilance de la marine grecque, bravant ainsi l'interdiction en vigueur d'appareiller "sous pavillon grec ou étranger des ports grecs à destination de la zone maritime de Gaza".

Les autorités grecques ont justifié cette interdiction en évoquant "la sécurité des militants", après l'assaut de la marine israélienne sur une précédente flottille pour Gaza, qui avait fait 9 morts le 31 mai 2010

Lire aussi

Services aswat
» Méteo
Prévisions : Maroc Météo
Mémoriser la ville
» Horaires des prières
Afficher les horaires des prières :