Actualité en direct des régions du Maroc et du Monde, écoutez aswat radio en ligne et participez au débat.
Mercredi 7 décembre 2016
Suivez nous

Communiqué

Communiqué - Service médical obligatoire: Les ministères de la Santé et de l'Enseignement Supérieur s'engagent à poursuivre le dialogue avec l'ensemble des intervenants

Imprimer
Service médical obligatoire: Les ministères de la Santé et de l'Enseignement Supérieur s'engagent à poursuivre le dialogue avec l'ensemble des intervenants

Le ministère de la Santé et celui de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres ont annoncé, lundi, leur totale disposition à poursuivre un dialogue ''responsable et constructif '' concernant le service médical obligatoire avec l'ensemble des intervenants, jusqu'à parvenir à un consensus sur cette question.

Dans un communiqué conjoint publié à l'issue d'une réunion avec les représentants des étudiants en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire et des médecins internes et résidents, présidée par les ministres de la Santé et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres en présence de plusieurs enseignants universitaires, les deux ministères affirment leur ''totale disposition à poursuivre un dialogue élargi, responsable et constructif'' avec l'ensemble des intervenants concernant le service médical obligatoire jusqu'à ''l'aboutissement à un consensus ou à tout autre projet alternatif de façon à garantir les droits et devoirs aussi bien des citoyens que du corps médical''.

Le communiqué annonce également plusieurs mesures issues de ce dialogue concernant l'augmentation des indemnités des missions pour les étudiants en médecine, en pharmacie et en médecine dentaire, la célérité de règlement des indemnités pour la garde et les services obligatoires, la célérité dans la mise en application de ce qui a été conclu lors des réunions avec les représentants des étudiants en médecine et des médecins internes et résidents, et la création d'une commission conjointe de suivi constituée des représentants des deux parties.

Concernant les questions en suspens sur la liste de doléances des étudiants en médecine et des médecins internes et résidents, le communiqué précise que le dialogue demeure ouvert dans la perspective de parvenir à des solutions faisant l'objet d'un commun accord.

Le communiqué réaffirme à cette occasion que la voie du dialogue et de l'entente entre l'ensemble des parties concernées demeure la voie idéale pour parvenir à résoudre tous les problèmes posés.

 

Lire aussi

Services aswat
» Méteo
Prévisions : Maroc Météo
Mémoriser la ville
» Horaires des prières
Afficher les horaires des prières :