Jeudi 8 décembre 2016
Suivez nous

Le Festival International Jawhara

Festival_Jawhara.jpg
12 – 24 Juillet
El Jadida

Organisé par la Province d´El Jadida et l´Association des Doukkalas, avec le soutien de diverses institutions publiques, privées et de la société civile locale, La 1ère édition du Festival international JAWHARA se déroulera du 12 au 24 juillet a Azemmour, El Jadida et Sidi Bouzid.

Le Festival International Jawhara est une grande rencontre pluridisciplinaire et multiculturelle, basé sur le dialogue des genres et des cultures. Avec les huit disciplines qui composent sa programmation (musique, danse, théâtre pour adultes et pour enfants, spectacle de rue, arts plastiques, installations arts vidéo et ateliers) le festival fait du citoyen son centre d´intérêt fondamental. Il est le noyau d´une action culturelle intégrée qui englobe des activités étalées sur les villes d´Azemmour, El Jadida, Sidi Bouzid et Moulay Abdellah et sur presque deux mois. Il constitue, en somme, la colonne vertébrale de trois évènements : Jawhara Talents, Festival Moulay Abdellah et Malhounnyat.

La démarche du Festival est le travail avec les outils de la culture pour le développement durable et la promotion nationale et internationale de la province d’El Jadida

La programmation musicale s´est construit en tant qu´espace d´interaction de la musique plurielle du Royaume avec les rythmes du monde : fusion, rap, rock, flamenco, malhoune, andaloussi, hassani, amazighi, rai, fado, salsa, samba-reggae, yansa africaine, candombé, coco, ciranda, marcha, xote, samba-charme, funk-rock, reggae, avec une spéciale attention au chaabi, essence musicale de la région.

Les festivaliers seront au rendez-vous aux Scènes d´Azemmour, El Jadida et Sidi Bouzid avec Stati, Daoudia, Mostapha Bourgogne, Senhaji, Mouss Maher, Saida Charaf, Said Mosker, Sanaa Marahati, Hamid Kasri, Fnaire, H-Kayne, Lazywal, Mazagan et pour la première fois sur une scène de festival, la diva de chaabi, Hajja Hlima, qui dialogueront pendant les cinq jour du festival avec l´algérien Bilal, la libanaise Carole Samaha, le brésilien Fred Martins, la portugaise Gisela Jaoa, les colombiens et cubains de la Sucursal.SA, etc…

Sidi Larbi Cherkaoui et Maria Pages présenteront à la Scène Breija leur magnifique chorégraphie Dunas, inspiré du Sahara Marocaine ou prend part la voix sublime de Mohamed Larbi Serghini.

Le Festival aura une ouverture participative et populaire. Une grande parade parcourra les principales artères de la ville, animé par plus de 200 artistes appartenant à différents troupes des arts populaires du Maroc (Dekka, Ahidouss, Ahwach, Aissaoua, Abidat Rma, Zayan, Rouiss, Tishkiouine, Gedra, Gnaoua, Hawzi), accompagnée par une Batukada (Brésil-Argentine_Uruguay) et un spectacle de Cirque-théâtre ( Espagne-Argentine-France).

Le volet culturel, organisé en partenariat avec la Direction Régionale de la Culture et les associations culturelles de la province, est essentiel pour cerner la ligne éditoriale du Festival. Dans ce cadre, Six pièces de théâtres destinés aux enfants et au grand public, d´auteurs nationaux et locaux sont programmées au Festival : Raha daira f´lblad (Amine Hariss), Chkun nta (Mohamed Rebani), Ittirafat Ahmad (Hassan Chebbani), Al-Amira wa Al-Wahch (Abdelkebir Regagna), Al-Barba Assaghira (Idriss Sebti), Baaiat Al-Kibrit (Khalid Lemrini).

L´Exposition Rencontres avec la Mémoire du mouvement, qui couvrira les murs des galeries d´El Jadida, se construit autour d´un dialogue ouvert et directe entre les artistes précurseurs des arts plastiques dans la province et la jeune génération de créateurs.

Parallèlement, le festival organise une série d´ateliers destinés à la formation des jeunes et à leur sensibilisation sur les valeurs de la citoyenneté, à travers de la musique, de la danse, du théâtre, de la peinture, de l´art vidéo, etc.. Ces ateliers seront animés par des jeunes artistes de la province, accompagnés par des artistes confirmés du Maroc, du Brésil, d’Espagne, de Les bénéficiaires des ateliers, associés au réseau associatif, seront les enfants et les jeunes de la province, les enfants handicapés et les orphelinats.

Enfin, Kalamour-Chouaieb-Simo-Hassan, quatre jeunes artistes marocains, un peintre, un vidéaste, un photographe et un musicien, tous lauréats de l´Ecole des Beaux Arts de Casablanca, proposent une action pour mettre en valeur la citerne de la cité portugaise. Ils le font à travers le dialogue entre l´art vidéo et la vidéo installation, la musique et la photo.

Le Festival JAWHARA sera l’occasion pour tous les marocains de redécouvrir la Province d´El Jadida, à travers l’animation de ses lieux emblématiques. Durant 5 jours et 5 nuits, les rues, les boulevards et les stations balnéaires seront traversés par un gigantesque tourbillon de rythmes et d’images venus du monde entier, et qui donnera à cette province une fête à sa mesure : populaire et généreuse.

Convaincu que la culture est un vecteur de dialogue et de rapprochement entre les peuples, le Festival International Jawhara accueillera plus de 500 artistes de différents horizons, Brésil, Colombie, Liban, France, Portugal, Espagne, Uruguay, Cuba, Algérie et Maroc.

Album Le Festival International Jawhara